Vent de scandale de Brazzaville à Paris

Que se passe-t-il réellement à Brazza ?

Plus rien ne va au palais présidentiel à Brazzaville.

Beaucoup de bruit s’échappe des murs épais du palais du plateau et du palais du peuple, hauts lieux de pouvoir à Brazzaville. Ces bruits sur fond d’intrigues, de menaces de mort, de coups fourrés et d’autres bassesses innommables montent désormais jusqu’aux bords de la seine à Paris.

Un vent de scandales et d’intrigues

Il y a qu’un clan a décidé de dézinguer les autres pontes du pouvoir. Obsédés par la succession au palais du plateau, les membres de ce clan n’ont plus de limites dans leur volonté de faire mal aux prétendus potentiels concurrents. De Brazzaville à Paris, en passant par les autres capitales africaines et par des cités du proche et moyen orient, ils sont entrain de recruter des personnels, avec des millions de dollars, pour monter des gros coups “mortels” contre les prétendus concurrents au trône.

Nguesso, Bouya, Ondongo, Ibovi …

Dans leur ligne de mire aujourd’hui se trouvent Edgar NGUESSO, le neveu, éternel directeur du domaine présidentiel, Jean Jacques BOUYA, le cousin du chef, super ministre des grands travaux, Gilbert ONDONGO, le grand ministre d’Etat ancien tout puissant ministre des finances, François IBOVI, un autre parent du chef, ancien ministre, aujourd’hui en réserve de la république.

Au moment où nous diffusions cette information, le ” clan du mal ” est à la manœuvre ici à Paris. Nous en avons les preuves irréfutables.

Jusqu’où iront-ils ? La mort n’est pas exclue.

Attention ! Attention ! Attention !!! 

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *